Les Buffalo's de Gevrey-Chambertin

Les Buffalo's de Gevrey-Chambertin

Historique de la danse Country

La danse country fait partie de l’histoire américaine. Elle trouve ses origines dans le folklore des irlandais et des écossais qui s’installèrent dans les Appalaches au XVIII siècle.

 

Lorsqu’ils se réunissaient à l’occasion de fêtes de village, elle offrait une occasion unique d’oublier le labeur et est ainsi devenue synonyme de divertissement, de joie et d’amusement.

 

A la base, la danse country se pratiquait en couple et se mouvait aux sons des instruments que les migrants avaient pu transporter avec eux : violons, flûtes champêtres produisant des rythmes syncopés inspirés de la musique traditionnelle irlandaise.

De nouveaux instruments tels que le banjo, la mandoline et la guitare sèche vinrent ensuite compléter les groupes musicaux et firent évoluer la music country sous la forme que nous connaissons aujourd’hui.

 

La danse aussi évolua : après la danse en couple et s’inspirant de la « danse en Carré » des Anglais, les participants dansaient en cercle, frappaient dans les mains et changeaient de partenaires. Les cow-boys solitaires n’ayant pas toujours des partenaires créèrent bien vite une variante, la danse en ligne où tous les danseurs se plaçaient sur une ligne et imitaient les pas des danseurs en couple.

La « Line dance » était née.

 

Pendant deux siècles, la danse country saura s’adapter, intégrer les nouvelles tendances pour toujours rester actuelle. Elle envahira bientôt l’Europe en s’implantant tout d’abord en Hollande, Angleterre, Allemagne, Suisse et Belgique.

Elle est présente en France depuis une dizaine d’années et connaît d’années en années une croissance exponentielle due à son coté festif, simple et convivial apprécié par tous ceux qui la découvrent et se laissent prendre par le virus.

 



22/08/2017
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser